samedi 4 février 2006

Piercing, tatouages, skateboard et amputations...jusqu'où ?

L'AMPUTATION DES BRAS, NOUVEAU PHENOMENE DE MODE Après les tatouages, les piercings et autres pratiques tribales venant hanter les pires craintes des parents de la nouvelle jeunesse, vient s'ajouter une nouvelle tendance, allant bien au-delà de leurs pires cauchemards concernant leurs magnéfiques mais néanmoins endemoliques progénitures.

bigstyle

Sans conteste, nul ne saurait dire le contraire de ce qu'il est devenu un lieu commun que d'affirmer la chose suivante : l'adolescent mais l'adulte aussi est un beau connard par essence et en conséquence facilement influençable. Souvenons-nous (oui nous les vieux qui sachons encore utiliser a bon ton notre bonne mémoire) déjà dans les annés 80, les bikers et autres angels faisaient rêver les gourdes naïves qui peuplaient nos (beaux ou moches d'ailleurs quartiers). Mais aujourd'hui, c'est quelque chose de bien pire qui nous attend ! et je prends le mouvement de DJ BRAS (cf. photo avant opération) qui après avoir cédé à la mode de l'amputation des bras, a bien déchanté "Avant je pouvais mixer tous les styles de musique, aujourd'hui celà est devenu vraiment difficile". Mais la démarche très honorable de repentir de l'artiste va beaucoup plus loin "J'invite tous les jeunes de France à ne surtout pas céder à la mode et à ne surtout pas se couper de bras car même en ne coupant qu'un seul bras ceci est définitif et restera comme ça pour le restant de votre vie les enfants ! Aucune opération ne pourra venir effacer un bras coupé" Il convient donc de saluer l'initiative du message positif du DJ de 57 ans qui je l'espère sera entendu par notre belle jeunesse.

Patrick P.

Posté par Mr Kazoo à 08:04:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Piercing, tatouages, skateboard et amputations...jusqu'où ?

Nouveau commentaire